Les universités partenaires du CBR

Le Collegium Beatus Rhenanus (CBR) est une structure de recherche et de formation universitaires consacrée aux sciences de l’Antiquité. Héritier de la tradition humaniste du Rhin supérieur, il met en commun le potentiel scientifique des universités françaises, allemande et suisses de la région (membres)

Historique

En 1997, plusieurs Instituts des Sciences de l’Antiquité des Universités de Bâle, de Freiburg im Breisgau, de Mulhouse et de Strasbourg se sont réunis en un groupement de recherche et d’enseignement: Le Collegium Beatus Rhenanus (CBR). Le CBR a été fondé par une convention dans le cadre d’EUCOR, la Confédération des universités du Rhin supérieur, renouvelée en 2007. Depuis 2008 tous les instituts des sciences de l’antiquité des universités du Rhin supérieur sont membres du CBR. Madame Maria Teresa Schettino, professeur à l’Université de Haute Alsace, en est actuellement la présidente.

L’association porte le nom de l’humaniste Beatus Rhenanus (1485-1547) qui symbolise l’unité intellectuelle de la région du Rhin supérieur. Né à Schlettstadt/Sélestat en 1485, Beatus Rhenanus étudie les langues anciennes à Bâle, Strasbourg et Paris, se lie avec de grands humanistes, puis se consacre à l’édition des œuvres de nombreux auteurs anciens, essentiellement latins, à Bâle. Il passe à Sélestat les vingt dernières années de sa vie, y rédige les « Res germanicae », une œuvre historique monumentale de la Germanie de ses origines au XIe siècle. A sa mort en 1547 il lègue la « bibliothèque humaniste » qui conserve sa mémoire.

Objectifs

– faciliter la collaboration transfrontalière entre les chercheurs par l’échange d’informations (newsletter)
– soutenir la réalisation de programmes de recherche communs (projets) et assurer la diffusion de leurs résultats (publications
– former de jeunes chercheurs en offrant un large choix d’enseignements dans toutes les disciplines et les champs historiques de l’Antiquité, et une ouverture à des traditions universitaires et scientifiques différentes, en particulier dans un master bilingue trinational (TMA), et dans un collège doctoral franco-allemand-suisse (CDFA). 

Fonctionnement

Une assemblée annuelle réunit les participants (Procès-verbal de l’assemblée annuelle 2016) et dresse le bilan des activités. 
La présidence est assurée à tour de rôle par un membre des 4 universités fondatrices (contact)